Protection du lac par l’élimination des phosphates

Les lave-vaisselles se retrouvent aujourd’hui dans plus de la moitié de nos ménages québécois et contribuent pour environ 7% de la teneur en phosphate de nos eaux usées (Environnement Canada). D’où l’importance de modifier nos comportements de consommateurs en optant pour des choix de détergents écologiques, biodégradables et sans phosphates. En 2008, on retrouve au Québec très peu de phosphates dans la plupart de nos produits ménagers. En effet, une loi canadienne datant de 1972 interdit la présence de phosphore élémentaire en concentration supérieur à 2,2% par poids de phosphore élémentaire dans les savons à lessive. Néanmoins, un détergent échappe toujours à cette règle. Un produit qui, à l’époque de cette loi, était encore méconnue et dont les législateurs n’avaient pas cru bon d’inclure dans la liste des produits réglementés : le savon à lave-vaisselle ! 

Mais à quoi sert le phosphate dans les savons et détergents? En fait, il a la capacité d’adoucir l’eau, il aide à mettre la saleté en suspension et rend les huiles et les graisses solubles. Le problème avec les phosphates est qu’ils ne sont pas complètement éliminés par les installations septiques et les usines d’épuration et peuvent ainsi se retrouver dans l’eau de ruissellement et contribuent ainsi à enrichir le plan d’eau avoisinant en nutriments favorisant ainsi le développement d’algues, de plantes aquatiques et de cyanobactéries. 

Le Canada devrait adopter en 2010 une nouvelle loi qui limitera la concentration de phosphate dans les détergents à 0,5%. Il s’agit d’un bon début, mais nous vous recommandons plutôt d’utiliser les produits déjà existants, exempts de phosphates.  

L’utilisation de produits sans phosphates constitue sans contredit un important petit pas dans notre lutte quotidienne vouée à la préservation de notre environnement. Ce geste est simple, accessible et important ! Pour vous aider, nous vous présentons une liste de produits à utiliser et une liste de produits non recommandés. Ces listes ne sont pas exhaustives et seront modifiées dans leurs versions ultérieures. Ces listes ont pour objectif de nous permettre de faire de meilleurs choix dans la lutte contre la dégradation de nos plans d’eau et de la prolifération des cyanobactéries. 

Quels produits nettoyants utiliser ? Des progrès ont été faits pour les savons solides, liquides et les détergents à lessive. Cependant, les détergents pour lave-vaisselle contiennent encore beaucoup de phosphore. 

À titre d’exemple, voici une liste des marques de détergents pour lavevaisselle ne contenant pas de phosphates :

• Nettoyants Lemieux (marque québécoise)  

• Bio Vert Liquide (marque québécoise)  

• Les produits Attitude (marque québécoise)  

• Hertel biodégradable et sans phophates (fabriqué à Montréal)  

• La Parisienne biodégradable et sans phophates (fabriqué à Montréal)  

• Nature Clean  

• Citrus magic (Gel)  

• Bi-O-Kleen (Poudre)  

• Ecover;  

• Seventh Generation (Poudre)  

• Shaklee Basic-D Concentrate (Poudre)  

• Sun & Earth Tablette  

• Trader Joe’s Automatic Dishwashing Detergent 

Est-ce qu’il y a des alternatives aux produits nettoyants ?  Il existe plusieurs façons de réduire notre utilisation de produits nettoyants à la maison. En voici quelques exemples :  

• Le vinaigre (5 % d’acide acétique) : désinfectant doux, qui sert à enlever la graisse, à nettoyer le verre, à désodoriser et à enlever les dépôts de calcium, les taches ainsi que la cire accumulée.  

• L’amidon : poudre inodore, qui nettoie bien les tapis souillés et les taches de graisse.  

• Les cristaux de soude (carbonate de soude) : ingrédient clé pour la lessive, les cristaux de soude enlèvent la graisse et les taches. Ils constituent un agent désinfectant et servent à adoucir l’eau. Ne pas utiliser sur l’aluminium.  

• Le bicarbonate de soude : remplace les récurants. En outre, il sert à désodoriser, à enlever les taches, à polir et à assouplir les tissus.  

• L’huile d’olive : pour polir le bois